Papelar

40 ans de surveillance en RDA

Fondé en 1950, le ministère de la Sécurité d’État est chargé d’organiser la police politique du régime communiste (renseignement, espionnage et contre-espionnage). Plus connue sous le nom de Stasi, abrégé de Staatssicherheit, elle compte plus de 90 000 agents officiels et entretient un important réseau d’informateurs dont le nombre est estimé à 200 000 à la fin des années 1980. La Stasi est dissoute après la réunification. La population découvre alors les entrailles de cette surveillance de masse : des cellules de détention, des appareils d’écoute et d’immenses fichiers. Aujourd’hui, chaque citoyen peut savoir s’il existe un dossier à son nom et en prendre connaissance.

— Ce portfolio est extrait de R45, la revue du master imprimée en novembre 2019